Stéphanie PINATEL
Stéphanie, bibliothécaire membre du réseau RMO (réseau des médiathèques de l’Oisans) fait campagne !
Originaire de la région lyonnaise, Stéphanie a débarqué à Mizoën pour un job d’été. Impressionnée par la vie rurale, elle découvre la culture montagnarde. Qui aurait parié pour son installation en 1989, sûrement pas la principale intéressée. Mariée à un guide et moniteur de ski, elle crée la bibliothèque de Mizoën avec le maire de l’époque. Avant cela, Stéphanie enseigne, fait des remplacements et se rend compte rapidement que ça n’est pas sa tasse de thé. L’ex étudiante en Lettres n’aurait jamais imaginé devenir bibliothécaire. Elle ne voulait pas en entendre parler. Les Lettres mènent au journalisme et d’autres métiers en lien avec l’écriture… Cependant, elle se forme à la bibliothèque départementale, et auprès d’organismes qui forment aux métiers du livre. Impliquée dans le milieu associatif, elle participe aux Randonnées musicales et à la mise en place du réseau des bibliothèques de l’Oisans (RMO), il y a trois ans. Le succès est fulgurant, les habitants s’approprient le catalogue sur le nouveau portail en ligne, visitent les sites, empruntent des livres… C’est une chance de pouvoir faire venir n’importe quel ouvrage, mais aussi d’inviter des auteurs ! Le rôle central des bibliothèques rurales consiste à susciter l’intérêt pour la lecture, de créer des lieux de rencontres, de lecture et d’échanges.
Le réseau RMO assure cette mission. Ce service communautaire est capable de se diversifier, d’inventer une nouvelle forme de coopération pour promouvoir la lecture en Oisans. C’est un métier passionnant de conseiller des lecteurs dans leur découverte » déclare Stéphanie. L’offre de lecture est tellement large, les conseils des bibliothécaires sont donc appréciés! « La politique culturelle en Oisans est ambitieuse, de nombreux projets sont en gestation, les partenariats se multiplient, c’est un signe de dynamisme et d’innovation » poursuit-elle.
La CCO s’est emparé du sujet et ça fonctionne !